Tout allait bien avec votre partenaire, jusqu’au jour où vous avez commencé
à moins le / la sentir pendant l’amour.

Familier comme histoire ?

Bien au-delà des questions de tailles et de compatibilité sexuelle, qu’est-ce qui se joue réellement quand dans l’intime, vous éprouvez des difficultés à ressentir votre bien-aimé(e) ? Voici quelques pistes de reflexions basées sur ma vision holistique de la sexualité.

Votre partenaire est désensibilisé(é)
La sensibilité est rarement une qualité valorisée et très tôt nous apprenons à déconnecter de celle de notre corps. Mon constat est que nous sommes majoritairement très limité à la fois dans notre expérience du plaisir et dans notre façon d’approcher notre corps, qui se résume à l’aborder par l’extérieur, comme un objet. Plus nous développons notre sensibilité, plus nous éveillons notre intelligence érotique et notre capacité à engager avec le plaisir dans le corps. Ainsi, on découvre comment se déposer, s’ancrer en conscience en soi sans avoir besoin de rajouter des éléments extérieurs (fantasmes, histoires, projections…) pour que le désir, l’excitation et le plaisir montent.  Si vous découvrez comment « vous sentir » alors votre partenaire pourra vous sentir aussi.

Conseil #1 : Cultivez la relaxation dans la sexualité et invitez votre partenaire à se relaxer dans l’intimité.

Votre partenaire déconnecte
Lorsque nous cherchons à éviter de ressentir une expérience dans l’intime, il n’est pas rare de déconnecter plus ou moins totalement en nous réfugiant dans notre tête. Cela peut être lié à expérience passé qui remonte, un trauma, une émotion, une contraction autour de la sexualité ou de notre couple, un blocage, ou encore un aspect réprimé, que nous essayons de contrôler. La rencontre intime à le pouvoir de mettre en lumière ce que nous cherchons à cacher et lorsque nous acceptons de rencontrer cet aspect, nous lui donnons l’opportunité d’être vu, accepté, aimé et possiblement de se libérer. Il est surprenant de voir combien l’expression de notre vulnérabilité dans l’intimité, lorsqu’elle est accueillie en conscience, va radicalement impacter la qualité de nos rapports, nous permettant de nous fondre dans une véritable présence, d’entrer dans le plaisir et de ramener à l’amour des parties de nous.

Conseil #2 : Discutez avec votre partenaire, demandez-lui ce qu’elle / il ne veut pas ressentir et évite. Avec bienveillance, douceur et amour, invitez-le / la à revenir avec vous, à respirer, à vous regarder.  Dites-lui qu’elle / il est en sécurité et qu’il peut être vulnérable et que c’est ok de ressentir pleinement ses émotions… Si besoin, faites-vous aider par une professionnelle.

Votre partenaire n’est pas présent(e) 
Dans le cadre de l’intime, la notion de présence sous-entend plusieurs éléments. Tout d’abord, elle invite à se déposer et tout simplement à être, sans chercher à réagir et à donner une expérience à l’autre. La présence voudrait que nous soyons là, tout entier(e), physiquement, émotionnellement, énergétiquement…et que nous puissions plonger totalement dans nos ressentis plutôt que d’amener encore plus d’énergie sur le plan du mental à travers les fantasmes ou en recherchant toujours plus d’intensité et de stimulation…

Conseil #3 : Soyez le changement que vous voulez voir en l’autre ! Incarnez la présence afin d’inspirer votre partenaire à en faire de même. Apprenez à être présent(e) à ce qui se passe dans votre corps, à vous accorder de l’attention et à établir une connexion avec vous entièrement.

Votre partenaire dit oui quand c’est un non
Votre partenaire à des difficultés à avoir ou à maintenir une érection, il éjacule prématurément, elle a des mycoses et des infections urinaires à répétition ou ne lubrifie pas et l’utilisation du lubrifiant est devenue systématique…Il y a de fortes chances qu’il /elle sabote ses chances de s’ouvrir à une intimité profonde avant même qu’elle n’ait commencé. Le corps ne ment pas, c’est notre baromètre ultime, le registre contenant nos sentiments, émotions et expériences. Et chaque fois que nous ignorons sa vérité, il y a un prix à payer. La malchance et l’âge ne sont pas les seuls responsables (le sont-ils d’ailleurs ?) des vagins arides et douloureux ou des pénis pas habités.

Conseil #4 : Dites la vérité, c’est une arme secrète. Si ce n’est pas un « Fuck me, oui ! » (Ou pas encore), alors c’est un non. Si besoin, faites-vous aider par une professionnelle.

Vous avez des choses à vous dire
Les non-dits, les projections, les histoires que l’on se racontent, les blessures, les choses que l’on retient et les secrets…Tout cela créait des distances, parfois de véritables univers entre notre partenaire et nous.

Conseil #5 : Parlez à votre partenaire et parlez-vous à vous-même : le degré d’honnêteté que nous avons avec nous-même est équivalent à celui que nous avons dans nos relations. Aussi, travaillez sur votre propre relation d’honnêteté avec vous-même.

 

La sexualité est super-carburant et le plaisir un portail d’accès sur notre réalisation dans notre plus belle version ! Lorsque notre relation intime est florissante, les autres facettes de notre vie prospèrent.
,

Retrouvez-moi pour les stages d’été 
Recevez l’éducation sexuelle que vous n’avez jamais eu et transformez votre vie ! 

Le Boudoir des Vénus

Plus que quelques places de libres pour ce stage mythique dédié au plaisir
et à la sexualité.Vivez sensuellement du 19 au 25 Aout en Ardèche
http://www.maevapoornima.com/stages-et-cours/le-boudoir-des-venus/

Kama pour les couples

Stage d’épanouissement pour les amoureux
La semaine de stage du 4 au 9 Aout en Ardèche affiche complet depuis décembre dernier ! Une 2ème semaine à été ouverte du 12 au 17 Aout en Drôme. Il reste de la place pour 3 couples ! Rejoignez-nous ! 
http://www.maevapoornima.com/stages-et-cours/kama-pour-les-couples/

 

Maeva Poornima, sexotherapeute-holistique spécialisée en épanouissement érotique féminin

 

Art en couverture : Alpha Channelling – https://alphachanneling.com