Aujourd’hui j’ai envie de vous parler de pénétration, plus précisément de l’art de la pénétration, car oui…c’est un art !

Il existe certaines croyances autour de la pénétration. Parmi elles, il est commun de penser que pour que la femme ressente du plaisir, elle doit être « prise très fort ».  (Il parait même qu’une fois secouée version marteau piqueur, la femme alors comblée, serait soudainement plus zen, moins embêtante…plus cool à vivre…! – sisisi, je vous jure)
Plus sérieusement, ceci est une vision extrêmement limitative de ce qui est possible…Et même si la pénétration « forte » peut être l’expression ‘primale’ de notre énergie sexuelle & qu’elle peut être très appréciée, il faut garder à l’esprit qu’il y a beaucoup plus à explorer & que la sexualité recèle un potentiel énorme pour notre évolution.

Les hommes ne sont bien évidemment pas les seuls responsables de la pénétration. J’ajouterai que le véritable art de la pénétration commence bien en amont du côté purement physique, qu’on soit un homme ou une femme & quelque soit notre orientation sexuelle. Maitriser cet art signifie avoir compris l’importance de pénétrer & ouvrir son ou sa partenaire intellectuellement, émotionnellement & énergetiquement avant même d’avoir envisagé l’aspect physique. Savoir pénétrer verbalement ou visuellement sa ou son bien-aimé, voilà l’un des délicieux possibles de l’érotisme… Le (très bon) sexe commence dans la tête & bien avant de passer au lit…

Le problème….est que les femmes ont souvent appris la sexualité à travers les hommes, intégrant leurs codes & leurs fonctionnements. Les hommes, eux même ignorent souvent qu’ils sont (tout comme les femmes) conditionnés autour de la sexualité & qu’ils répètent ce qu’ils ont intégré à un certain niveau :

  • Les comportements instinctifs : la reproduction qui doit être..rapide !
  • La pornographie : Parfois elle est l’unique source d’éducation sexuelle. La pornographie, produit une excitation rapide & une relâchement rapide. Le porno peut parfois créer une addiction, avec un besoin de stimulations visuelles de plus en plus fortes.
  • Les hontes : les ‘couches’ de honte liées à la repression de la sexualité sont nombreuses. Elles mènent à la déconnexion de notre nature sexuelle ,bloquent l’expression saine de la sexualité & du plaisir & empêchent la circulation de l’energie sexuelle.
  • Le manque de connaissance (de qualités)

Le potentiel de la sexualité est illimité & chaque sensation est une porte vers un immense plaisir. La sexualité contient notre pouvoir & une sexualité « éclairée » comme j’aime la nommer à la capacité de nous transformer & de nous ouvrir comme rien d’autre !

Le sexe féminin, « Yoni », est la partie la plus sensible du corps, la plus receptive. Souvent les femmes sont d’une part déconnectées de leur sexualité & d’autre part elles ont ‘désensibilisé’ leur yoni à travers les expériences, les pénétrations trop ‘fortes’, trop prématurées…pas désirées.

Comment avez vous appris à pénétrer ou à être pénétré(e) ? Savez vous écouter votre corps, votre désir ou celui de votre partenaire ? Que represente la pénétration pour vous ? combien de façons de pénétrer connaissez vous  ? Savez vous qu’à travers la sexualité il est possible de vivre l’expansion plutôt que de subir les programmations ?

Voici quelques conseils pour explorer la potentialité de la pénétration…

Celui ou celle qui apprend l’art de la pénétration, pourra non seulement faire durer le plaisir plus longtemps, combler leur partenaire & aussi vivre une plus grande variété de sensations. La pénétration est aussi un moment idéal pour s’embrasser, se toucher & dialoguer, la pénétration renforce la connexion et l’intimité.

L’importance de la 1ere pénétration

C’est pour de nombreux hommes & femmes, le moment du rapport qu’ils préfèrent. Rendez cette premiere rencontre délicieuse & spéciale en demandant à votre partenaire la permission de la pénétrer. Est elle prête ? ouverte ? lubrifiée ? désire t’elle être remplie de votre énergie ? Et comment ? Peut être à t’elle envie de pénétrations légères & superficielles ? Ou d’une pénétration à moitié à laquelle s’ajoute vos hanches faisant des cercles ? Une pénétration directe, lente & profonde ?

Et ensuite : 

Si vous avez l’habitude de faire beaucoup de mouvements dans le but de produire des sensations fortes…ralentissez. Une fois vos sexe connectés, arrêtez vous. Tenez vous l’un à l’autre en vous regardant. Restez immobile tout en respirant profondément de votre sexe à votre bouche. Donnez de l’espace à ce qui est. Restez présent. Donnez la possibilité aux sentiments, aux émotions & aux sensations de se construire. Restez présent à toutes les sensations. Laissez votre coeur & votre sexe s’ouvrir, dans le non faire. dans l’accueil & avec l’intention d’être réceptif à ce qui se manifeste.

Faites confiance à vos sexe, ils contiennent la sagesse & savent quoi faire. Relâchez vos attentes & laissez vous éblouir.

Ecrit avec amour,

Maeva Poornima

Logo ROSE72dpi

Retrouvez mes articles chaque mois dans la rubrique sexualité de Rose, le webzine du féminin sacré www.rosewebzine.com