Ressentir peu ou pas de plaisir sexuel est la plainte principale chez les femmes. Les hommes ne sont pas en reste. L’éjaculation « prématurée » plainte majeure de leur côté peut aussi être la manifestation d’une forme de désensibilisation (plutôt que trop de sensibilité).  

 Il semblerait que d’une certaine façon nous refusions de sentir ce qui se passe dans les profondeurs de nos corps. En choisissant la vitesse accélérée, la suractivité (mentale comme physique), nous nous déconnectons d’une part de la subtilité de l’expression de notre énergie vitale sexuelle, de l’intelligence de notre corps & d’autre part, nous repoussons l’intensité intimidante de nos sensations – qu’elles soient sexuelles ou pas –  au lieu de nous déposer dedans & de nous autoriser à accéder à notre sensibilité profonde. 

Habiter pleinement notre corps est l’antidote ultime pour pallier à la désensibilisation dont beaucoup d’entre nous font l’expérience. 

Comment nous relier avec plus de conscience à notre corps, 
y être plus présent(e) & éveiller notre ressenti ?
Comment nous ouvrir à la subtilité de l’énergie circulant en nous, à ses mouvements? Comment ressentir pleinement ce qui est vivant dans l’instant ? 

Il existe en nous un univers d’exploration & de possibles…Voici 5 clés pour vous accompagner. 

 

Clé n1. La respiration
Elle est la clé numéro un pour habiter son corps.
Une respiration consciente par le nez apportera plus de concentration, tandis qu’une respiration par la bouche activera l’énergie sexuelle, les qualités de réceptivité, de lâcher prise & éveillera le ressenti. Privilégiez une respiration ample, totale, constante & ‘ventrale’. 

Clé n2. Le son
Le son à la capacité d’ouvrir une connexion entre notre sexe et notre gorge. Il participe à la fois à libérer les blocages et à diffuser les sensations de plaisir…Alors faite du bruit ! 

Clé n3. Le mouvement cumulé à l’expansion des sens
Le mouvement facilite la libération & la circulation de l’énergie, des émotions, des blocages, des sensations & du plaisir. Cumulé à l’expansion des sens, on accède à une autre profondeur ! Ouvrez vos sens pour recevoir la vie en vous, laissez-vous être pénétré par les odeurs de votre partenaire comme par les vôtres, laissez-vous être caressé par la lumière qui filtre par la fenêtre, laissez les sons de plaisir faire résonner chacune de vos cellules…Autorisez toute l’expérience sensuelle à vous entrer & vous toucher. 

Clé n4. Ralentissez
Au plus profond de nous se tapit le besoin de ralentir. 
L’intensité & la rapidité peuvent nous donner l’illusion d’être « vivant » sans toutefois nous donner la possibilité de vivre réellement les choses dans leur profondeur. Nous sommes accros à l’intensité, à l’urgence, alors qu’il y a en réalité très rarement une urgence. A travers ce rythme, non seulement nous nous épuisons mais nous restons également en surface des expériences. Ralentir & s’arrêter est un acte de rébellion dans un monde qui bouge si vite ! Ralentir notre façon de faire l’amour comme notre rythme global, nous ouvre à un sentiment de satisfaction profondément nourrissant. Donnez vous la permission d’être rempli par la simplicité de l’expérience.

Clé n5. Cultivez la douceur
La douceur révèle notre vérité, elle nous ramène à notre essence érotique la plus pure, la plus innocente, celle qui était la nôtre avant même de penser à « être quelqu’un », à « faire, réaliser, ou accomplir »…La douceur est une médecine & ses pouvoirs nous ouvrent à plus de réceptivité & d’abandon. C’est un choix de créer de l’espace pour notre sensibilité & notre abandon.
 

« La douceur n’est pas une faiblesse. Cela demande du courage de rester douce dans un monde cruel » Beau Taplin

 
Clé n6 – Demandez-vous ce que vous ne voulez pas sentir à cet instant
En déconnectant & en vous réfugiant dans votre tête vous cherchez à éviter de ressentir une expérience. Cela peut être une émotion, une contraction autour de la sexualité ou de votre couple, un blocage, ou encore un aspect de vous que vous réprimez, que vous essayez de contrôler. La rencontre intime à le pouvoir de mettre en lumière ce qu’on cherche à cacher & lorsque vous acceptez de rencontrer cet aspect & vous lui donnez l’opportunité de se libérer! Si vous avez besoin de pleurer, pleurez ! Si vous avez besoin de crier pour exprimer une colère, une peur…faites le ! Vous serez surprise de voir combien l’expression de votre vulnérabilité à cet instant va radicalement impacter la qualité de votre rapport, vous permettant de vous fondre dans une véritable présence & d’entrer dans le plaisir. Donnez vous la permission de ressentir pleinement.

« J’aime la sensation indescriptible, abstraite, délicate, profonde, vague & voluptueuse de vivre extatiquement » Anais Nin
Maeva Poornima