Au début d’une relation, le désir se manifeste généralement très spontanément. Il est sauvage, vivant, présent & nous rappelle sans cesse à lui  & à l’autre!  Il est aussi ardent dans d’autres situations : lorsque l’envie d’un enfant se fait sentir ou en cas de rivalité. Cependant, avec le temps, de nombreux couples observent que la tendresse a pris le dessus. Garder la flamme d’une intimité ardente, vivante & vibrante sur le long terme nécessite du temps, de l’implication, un peu de technique & l’envie de croire que non, toutes les bonnes choses n’ont pas une fin !

Si le désir a ses secrets, j’ai aussi les miens & je suis heureuse de les partager avec vous. N’hésitez pas à m’envoyer un petit mail pour me raconter comment cela se passe de votre côté ! voici mes conseils pour vous aider à maintenir intimité pétillante & vivante au sein de votre relation & sur le long terme.

Cherchez les « blocages d’identités »

Au fil du temps dans la relation, j’observe souvent une tendance qui consiste à rentrer dans un rôle comme celui de la « bonne mère » ou encore celui de « l’épouse idéale ». Concrètement, un des partenaires ou les deux, incarnent à travers cet « archétype » certaines croyances qu’il ou elle relie à cette identification. Peut-être que vous croyez qu’une bonne mère ne peut être pas une bombe dans la chambre à coucher, ou qu’une épouse ne peut pas exprimer des fantasmes & désirs à son mari…

Chez certains hommes, ce sont parfois les croyances suivantes qui empêchent de vivre une sexualité intense avec leurs partenaires : la difficulté à sexualiser leur femme, ou à érotiser la maman de leurs enfants (ou la future), « ça n’est pas comme ça que l’on traite une femme bien »…

Nous avons tous hérité de croyances & conditionnements nous poussant à entrer plus ou moins consciemment dans un type de rôle. Pour maintenir une vie sexuelle vivante & pimentée, je vous invite à observer l’identité, l’archétype, que vous avez peut-être endossé au sein de votre relation & qui peut aussi dire que vous n’êtes pas très à l’aise avec le fait d’avoir une vie sexuelle épanouie. Explorez les croyances qui bloquent votre accès à une sexualité vivante !

Maintenir la tension sexuelle : ça commence avec soi-même

L’une des 1ères étapes vers une sexualité joyeuse & épanouie est de se responsabiliser. Attendre de l’autre que, d’un coup de baguette magique, il réveille la déesse (ou le Dieu) super orgasmique en nous,  n’est manifestement pas la meilleure posture à adopter. « L’autre » n’est pas responsable de notre capacité à accéder au plaisir, et encore moins responsable de nous mettre en lien avec notre propre sexualité. Il ne peut pas non plus connaître notre fonctionnement mieux que nous !  Pour maintenir le désir & aller vers une sexualité nourrissante,  je vous invite à  :

  • Vous « éduquer » & vous éveiller avec des lectures éducatives (« Femme désirée, femme désirante » de Danièle Flaumenbaum, « Sagesse et pouvoirs du cycle féminin » de Marie Pénélope Peres & Sarah Maria Leblanc.) et des lectures érotiques ( « Des désirs & des hommes » de Françoise Simpère, « Une femme de papier » de Françoise Rey, « Sex in the Kitchen » d’Octovie Delveaux)
  • Erotiser l’atmosphère : tout est bon pour éveiller le feu en vous : parler de sexe avec vos ami(e)s, penser au sexe le plus souvent possible…(fantasme, scénarios à réaliser…) porter de la belle lingerie, visionner des films érotiques & danser en favorisant des mouvements du bassin pour activer l’énergie !
Maintenir la tension sexuelle avec l’autre : Le sexe entre le sexe

Les ‘rituels sexuels’ s’installent rapidement au sein des couples. Il existe une façon de faire, qui s’est généralement établie comme un mode de fonctionnement, parfois répétitif & dont il est parfois difficile de s’éloigner. A cela s’ajoute qu’avec le temps, les couples vont plus directement ‘droit au but’ : la pénétration…et ne ‘s’encombrent plus des ‘préliminaires’

Aspirer à une intimé sensuellement nourrissante nécessite de prendre le temps de l’inviter. Et bien souvent, la sexualité se retrouve en bas de la liste : après une  journée de travail, après avoir couché les enfants, après…après. Espérer que l’attention soit tournée vers la sensualité, quand de la journée, rien n’a été fait pour l’appeler, est un pari ambitieux !  La sexualité doit rester une priorité. C’est la clé qui fera que toutes les autres sphères de votre vie en bénéficieront: plus d’énergie, plus de créativité, libération des stagnations, plus d’opportunités & de projets, plus de facilité à aller avec le flow des choses & plus de désir aussi. Alors en pratique ça donne :

  • Prendre le temps de vous ouvrir l’un à l’autre & d’échanger sur vos envies, besoins & désirs.
  • Se donner des rendez-vous érotiques réguliers : on se prévoit du temps et on prépare ce rendez vous. On fait monter la température en s’envoyant des petits messages durant la journée…
  • Accepter qu’il n’y ait pas de but à atteindre & que la pénétration ne soit pas systématiquement le « plat principal »
  • Faire quelque chose de nouveau ou différent à chaque fois
  • Toucher sensuellement votre aimé(e) quand il ou elle passe à côté de vous, faites-lui sentir combien vous la ou le désirez.
  • Maintenir le lien érotique : mails sexy, sms coquins…Racontez-lui votre état d’esprit, ou ce que vous avez envie de lui faire
  • Un mot d’amour & exprimant votre désir chuchoté à l’oreille le matin au réveil ou en allant vous coucher.

Fait avec amour,

Maeva Poornima